Accéder au contenu principal

Notre-Dame-des-Landes : "Difficile d'imaginer que l'État n'indemnise pas Vinci"

L'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes coûtera-t-il plus cher que sa construction ? Certains estiment que l'État français devrait verser 350 millions d'euros d'indemnité au groupe Vinci, qui devait assurer la construction et l'exploitation du site. Un chiffre que le porte-parole du gouvernement conteste. Pour Thierry Dal Farra, avocat spécialiste des contrats publics, il ne fait pas de doute que l'État devra payer. Le montant de la transaction dépendra toutefois des négociations à venir.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.