Accéder au contenu principal

Corse : une manifestation à l’appel des nationalistes "pour faire bouger les lignes"

Pour l'autonomiste Gilles Simeoni, ce rassemblement est une réponse aux "fins de non-recevoir sur la quasi-totalité des dossiers" - co-officialité de la langue corse, rapprochement et amnistie des prisonniers, statut de résident, inscription de la Corse dans la constitution - qu'il a présentés la semaine dernière à Paris avec son allié Jean-Guy Talamoni au Premier ministre Edouard Philippe et au président du Sénat Gérard Larcher.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.