L'extrême précarité des mineurs isolés et sans papiers à Paris

Selon les associations, il y aurait une centaine de mineurs isolés, comme Saliou, qui dormiraient dans les rues de la capitale.