ENQUÊTE

Le tramway de Jérusalem, les petits arrangements des entreprises françaises

Systra, Egis, Alstom : ces trois entreprises françaises dont l'État est actionnaire participent à la construction et à l'exploitation du réseau de tramway à Jérusalem. En reliant l'ouest de la Ville sainte à des colonies juives situées à l'Est, sur des terres palestiniennes, le tracé de ce transport en commun entérine l'annexion israélienne de la partie orientale de la ville, en violation du droit international.