Accéder au contenu principal

À Bangui, le quartier du PK5 toujours sous le joug d'une milice d'auto-défense

Nos envoyés spéciaux en Centrafrique James André et Anthony Fouchard se sont rendus dans le quartier musulman du PK5, à Bangui, en Centrafrique, un mois après des tensions meurtrières qui avaient fait 16 morts et une centaine de blessées.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.