Accéder au contenu principal

Indonésie : après le séisme, le difficile sauvetage des villages isolés

Plus d'une semaine après le séisme sur l'île de Lombok, le bilan humain s'est encore alourdi avec plus de 430 morts et des milliers de déplacés. Les opérations de recherche se poursuivent, notamment dans les zones les plus touchées dans le nord de l'île. Certains villages sont reculés, comme celui de Tangga, que la Croix-Rouge atteint difficilement après quatre heures de route et plusieurs heures de marche. Ici, il y a eu une personne blessée, et 69 des 75 habitations se sont effondrées. Ruth, une habitante du village, se dit "anéantie" devant sa maison en ruines. Mahyum confirme : "Je me suis senti tellement isolé, on se sent loin de tout". Près de 70 000 habitations ont été détruites sur l'île, un chiffre qui pourrait être plus élevé, car certains villages isolés comme Tangga restent difficiles d'accès.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.