Accéder au contenu principal

En Colombie, les Vénézuéliens vont travailler dans les champs de coca

En Colombie, la région frontalière du Norte de Santander voit affluer toujours plus de main d'œuvre vénézuélienne. Depuis deux ans, des Vénézuéliens franchissent la frontière pour aller travailler dans les champs de coca, matière première de la cocaïne.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.