Accéder au contenu principal

L'ONU condamne les "crimes contre l'humanité" au Burundi

Des enquêteurs de l'ONU sur le Burundi ont prévenu mercredi que de graves violations des droits de l'Homme, dont des crimes contre l'humanité, s'y poursuivaient sans relâche, dénonçant les "appels récurrents à la haine" du président Pierre Nkurunziza. Le gouvernement burundais a balayé cette accusation.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.