Accéder au contenu principal

Rachid Taha "avait une vraie pensée politique"

Il fut une des figures du rock français des années 1980, en reprenant avec son groupe Carte de Séjour "Douce France" de Charles Trénet, avant de devenir une voix passionnée du raï et du chaâbi de son Algérie natale : Rachid Taha est mort à 59 ans d'une crise cardiaque. Les musiciens Hakim Hamadouche et Rodolphe Burger lui ont rendu hommage sur le plateau de France 24. "Il y a plein de groupes qui se revendiquent de lui. C'est quelqu'un qui mélangeait les genres. On nous appelait un peu les Keith Richards et Mike Jagger", souligne Hakim Hamadouche. "Ya Rayah est une aventure extraordinaire que Rachid Taha nous a permis de vivre. Je lui en suis reconnaissant. Il m''a inspiré, appris. C'était quelqu'un de très cultivé. Il connaissait le cinéma autant que la musique". "Les moments passés avec lui étaient très très joyeux, souligne quant à lui Rodolphe Burger. "Il répugnait à tous les embrigadements, toute forme de communautarisme et avait un vraie pensée politique".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.