Accéder au contenu principal

Algérie : "Les limogeages ont pour but de diminuer le pouvoir de l'armée"

Depuis début juillet, le président Bouteflika a remanié la haute hiérarchie militaire en relevant de leur commandement plusieurs généraux, dont les chefs de trois des six régions militaires du pays et le commandant de la Gendarmerie nationale (CGN). "Ces limogeages sont perçus comme une volonté politique de diminuer du pouvoir de l'armée", explique Akram Kharief, directeur de publication de Mena Défense à France 24.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.