Accéder au contenu principal

"C’était une chance d'avoir Jamal Khashoggi au sein de notre rédaction"

Jason Rezaian, journaliste américano-iranien pour le Washington Post et ex-otage en Iran, revient pour France 24 sur la disparition de son collègue saoudien Jamal Khashoggi. "C'était un véritable expert de l’Arabie saoudite et de la région. Il y était né et avait acquis au fil des années une solide connaissance, assure le journaliste qui a bien connu l’éditorialiste. Il connaissait beaucoup de monde au sein du gouvernement saoudien et d'autres gouvernements. Il avait une expertise unique et des explications claires pour les lecteurs. C’était une chance de l’avoir au sein de notre rédaction." L'éditorialiste, critique du pouvoir de Riyad et collaborateur du Washington Post, n'a plus donné de signe de vie depuis son entrée le 2 octobre au consulat de son pays à Istanbul, où il s'était rendu pour obtenir un document en vue de son mariage avec une Turque.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.