Accéder au contenu principal

Viol collectif au Maroc : Khadija maintient ses accusations

Dans un entretien accordé à France 24, Khadija, une jeune Marocaine de 17 ans qui a accusé plusieurs hommes de son village de viol collectif, maintient ses accusations malgré les insultes et menaces de ses détracteurs et décrit les souffrances qu'elle vit au quotidien.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.