Accéder au contenu principal

La caravane de migrants honduriens bloquée à la frontière Guatemala-Mexique

Le président américain Donald Trump a menacé jeudi de fermer la frontière avec le Mexique pour empêcher des milliers de migrants d'Amérique centrale de gagner les Etats-Unis, relançant un de ses thèmes de campagne favoris à trois semaines des élections cruciales de mi-mandat. En réponse aux menaces, les autorités mexicaines ont promis qu'elles bloqueraient le passage aux migrants. Mais cela ne dissuade pas les milliers de migrants honduriens qui continuent à affluer depuis le Guatemala. Mais restent bloquer à la frontière avec le Mexique.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.