Accéder au contenu principal

L’écrivain franco-algérien Akli Tadjer face aux lycéens refusant de lire sa prose

L’auteur de "Porteur de cartable", Akli Tadjer, était invité dans une classe de terminale dans le nord de la France, vendredi, pour expliquer son roman, objet d’un rejet de la part d’élèves qui s’assument comme racistes.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.