Accéder au contenu principal

Poignées de mains et accolades entre soldats coréens

Des soldats des deux Corées ont pour la première fois traversé la frontière pacifiquement pour aller chez l'autre, mercredi 12 décembre, afin de vérifier le démantèlement de postes-frontières dans la fameuse DMZ, la Zone démilitarisée qui divise la péninsule en deux. Lors de leur sommet à Pyongyang en septembre, le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avaient décidé entre autres d'éliminer un nombre limité de postes-frontières le long de leur frontière lourdement armée. Pyongyang a déjà détruit 10 de ses infrastructures à l'explosif en novembre. La Corée du Sud en a rasé 10 à l'aide d'excavatrices. D'après le ministère sud-coréen de la Défense, les inspecteurs militaires sud-coréens ont visité chaque poste-frontière nord-coréen afin de vérifier qu'ils avaient bien été détruits.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.