BELGIQUE

Bruxelles : "Les jeunes du Vlaams Belang veulent exister depuis la démission du gouvernement des nationalistes de la de la N-VA"

"Notre peuple d'abord", pouvait-on lire sur des pancartes des manifestants venus protester contre le Pacte de l'ONU sur les migrations, dimanche 16 décembre, dans les rues de Bruxelles. Au cours du rassemblement baptisé "Marche contre Marrakech", en référence à la ville marocaine où a été formellement approuvé le texte controversé lundi par plus de 150 pays dont la Belgique, des slogans ont appelé à la démission du Premier ministre belge Charles Michel.La manifestation était notamment soutenue par les jeunes du Vlaams Belang (extrême droite) et une dizaine d'autres organisations de la mouvance identitaire, principalement flamande. Malgré son caractère non contraignant, le Pacte de Marrakech a provoqué une crise au sein du gouvernement belge. Dimanche dernier, les ministres nationalistes flamands de la N-VA ont quitté le gouvernement dirigé par le libéral francophone Charles Michel, car ils refusaient de s'associer au soutien de la Belgique à ce texte.