Accéder au contenu principal

Al-Qaïda ne veut plus donner de preuves de vie "publiques" de ses otages au Sahel

Wassim Nasr, journaliste de France 24, spécialiste des réseaux jihadistes, revient sur la dernière vidéo de propagande diffusée par Al-Qaïda au Magrheb islamique (Aqmi), qui détient plusieurs otages au Sahel.

"Dans cette vidéo, et c’est une nouveauté, Aqmi dit clairement qu’ils ne donneront plus de preuves de vie publiques des cinq otages qu’ils avouent détenir", précise Wassim Nasr.

Le groupe jihadiste détient encore cinq otages au Sahel : l'humanitaire française Sophie Petronin, la missionnaire suisse Béatrice Stöckli, la religieuse colombienne Gloria Narvaez, l'Australien Kenneth Elliott Arthur le Roumain Iulian Ghergut.

"Ils accusent la France de faire obstruction à leur libération et appellent les familles à trouver d’autres canaux de négociation", explique Wassim Nasr. Aqmi accuse également la Suisse, l’Australie et le Vatican, agissant pour la Colombie, de ne pas chercher à libérer leurs otages.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.