Accéder au contenu principal

Hausse des frais de scolarité pour les étudiants étrangers : "le combat ne fait que commencer"

Le gouvernement français a annoncé fin novembre une hausse des frais de scolarité pour les étudiants étrangers, hors Union européenne. Pour une inscription en licence, les frais passent de 170 euros à 2 770 euros et pour le master, ils passent de 243 euros à 3 770 euros. Ces annonces révoltent les étudiants internationaux qui ont décidé de se mobiliser. Une manifestation a eu lieu début décembre à Paris et de nombreuses universités sont bloquées par les étudiants étrangers en colère, soutenus par des étudiants français solidaires. France 24 s’est rendu à la faculté de Nanterre – où 15 % des étudiants sont étrangers – pour recueillir le témoignage des concernés. Ils viennent de Tunisie, du Mali ou encore de Chine, mais demandent tous la même chose : l’abandon de cette mesure qu’ils jugent "discriminatoire."

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.