COTE D'IVOIRE

Côte d'Ivoire : Désire Koffi transforme les déchets électroniques en art

L'artiste ivoirien Desire Koffi bâtit son art en recyclant les déchets électroniques qu'il collecte dans sa ville natale d'Abidjan. Le jeune homme de 24 ans est une des figures les plus importantes de l'art contemporain en Côte d'Ivoire

Désire Koffi arpente souvent les rues de Kournassi, son district natal à Abidjan. Il y collecte les vieux téléphones qu'il achète pour à peine 500 francs CFA (76 centimes d'euros). Une fois de retour chez lui, l'artiste de 24 ans les démonte, les découpe pour ses peintures, souvent des visages.

Le travail du jeune artiste commence à être reconnu à l'international, ce qui en fait une figure de l'art contemporain ivoirien : "Il a beau utiliser des matériaux de récupération, il arrive à en sortir des formes et des visages. Ça nous a vraiment bluffé", détaille Olivier Pepe, directeur d'une galerie où Koffi Désire expose.

Desire Koffi espère que son art permettra d'attirer l'attention sur le problème grandissant des déchets électroniques dans son pays. Avec 5,5 millions d'habitants, la Côte d'Ivoire produit environ 1 500 tonnes de ces "e-déchets" chaque année.