Accéder au contenu principal

RD Congo : "Pierre Lumbi reproche à la Céni de vouloir exclure des bastions de l'opposition"

L'armée et la police ont tiré en l’air et lancé des gaz lacrymogènes jeudi pour disperser des manifestants qui brûlaient des pneus et attaquaient des centres Ebola à Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo (RD Congo), pour protester contre leur exclusion de l’élection présidentielle de dimanche. La commission électorale (Céni) a annoncé mercredi l’annulation du scrutin à Beni et ses environs ainsi que dans la ville voisine de Butembo en raison de l’épidémie d’Ebola. Le scrutin a aussi été annulé dans une troisième ville, Yumbi, dans l’ouest du pays, théâtre de violences ethniques qui ont fait plus de 100 morts la semaine dernière. "Pierre Lumbi [directeur de campagne de la coalition Lamuka] reproche à la Céni de vouloir exclure des bastions de l'opposition [au président sortant Joseph Kabila]", explique Thomas Nicolon, correspondant de France 24 en RD Congo.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.