Accéder au contenu principal

RD Congo : "Le régime n'a pas organisé ces élections pour les perdre"

La longue attente des résultats a commencé en République démocratique du Congo, au lendemain de la tenue des élections générales historiques, perturbées par des dysfonctionnements et des troubles, et alors que l'opposition dénonçait des irrégularités. Interrogé par France 24, Thierry Vircoulon, chercheur associé au pôle Afrique subsaharienne à l’Institut français des relations internationales, a estimé que l’opposition n’avait aucune chance de remporter le scrutin présidentiel à un tour, dans un pays où le retrait du président Joseph Kabila n’est qu’un "vrai-faux départ". D’après lui, "il ne faut pas simplement se féliciter que des élections soient organisées, il faudrait se féliciter que des élections crédibles soient organisées, et pour le moment en RD Congo, ce n’est pas le cas, selon moi et beaucoup de Congolais". Les résultats provisoires doivent être annoncés le 6 janvier d'après le calendrier de la Commission électorale nationale indépendante.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.