Accéder au contenu principal

Au Yémen, le PAM accuse les rebelles houthis de détourner l’aide humanitaire

Une partie de l'aide humanitaire à destination du Yémen a été détournée selon le Programme alimentaire mondial (PAM). L’organisation a accusé lundi 31 décembre les rebelles houthis d’être à la manœuvre du détournement et appelé à des mesures urgentes pour arrêter ce "comportement criminel". Le PAM menace de cesser sa collaboration avec les rebelles. Une grande partie de l'aide destinée aux habitants de la capitale Sanaa, contrôlée par les rebelles, n'est jamais arrivée à destination, a précisé dans un communiqué cette agence des Nations unies.Plusieurs rapports ont établi qu'une partie de cette aide était en fait mise en vente sur les étals des marchés de la capitale yéménite. Mardi 1er janvier, les rebelles ont nié les accusations, en expliquant que le PAM achemine "des aliments avariés" dans le pays en guerre. Malgré tout, les autorités rebelles se disent favorables à une enquête indépendante et appellent le PAM à prouver ses accusations.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.