Accéder au contenu principal

La Russie érige un "mur" entre la Crimée et l’Ukraine

La Russie vient d’achever la construction d’une clôture haute technologie de 66 km entre l’Ukraine et la Crimée, territoire qu’elle a annexé en 2014. Un nouveau "mur" qui témoigne du regain de tensions entre Moscou et Kiev.

Le monde compte désormais un nouveau "mur". La barrière érigée par la Russie à la frontière entre la Crimée et l'Ukraine vient d’être finalisée. Cette clôture fait près de 66 kilomètres de long et est équipée de plusieurs centaines de capteurs. Selon les services russes de sécurité, elle doit "empêcher les tentatives d'intrusions de saboteurs venus d'Ukraine".

Cette barrière russe est une nouvelle preuve du regain de tensions en Crimée, territoire annexé par Moscou en 2014.

En 2014, c’est l’Ukraine qui avait débuté la construction d’un "mur" de 2 000 km dans le nord, à sa frontière avec la Russie. Selon Kiev, le projet a été réalisé pour moitié et devrait être achevé en 2021. Présentée comme un "rempart", la structure s’apparente toutefois à une enfilade de tranchées et de clôtures métalliques.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.