Accéder au contenu principal

Après la tempête tropicale Pabuk, les pêcheurs du sud de la Thaïlande s'organisent

Si la tempête tropicale Pabuk, la première à frapper la Thaïlande depuis 30 ans, a épargné les îles touristiques de Kho Pan Gan et Kho Samui, elle a fait des victimes notamment parmi les pêcheurs dans le sud du pays. Le phénomène météorologique a fait deux morts, frappés sur la route, dans leur voitures, tandis que certains ont tout perdu et devront repartir quasiment de zéro. Notamment à Nakhonsi Tamarat, une ville de pêcheurs de crevettes, à 800 kilomètres au sud de Bangkok, qui a été la plus exposée au passage de la tempête. À 63 ans, dont cinquante passé en mer, Jom, un pêcheur thaïlandais a tout vu. Des typhons, des cyclones, un tsunami… Mais la météo semble se détraquer de sorte qu’au mois de janvier, en pleine période estivale, il ne peut plus sortir son bateau pour gagner sa vie.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.