Un village kurde troglodyte de Turquie, bientôt sous les eaux

En Turquie, près de la frontière syrienne, au bord du Tigre, le village de Hasankeyf, à majorité kurde, porte les traces de 12 000 ans d'histoire. Les milliers de maisons troglodytes, habitées jusque dans les années 1970, étaient devenues une destination touristique. Or la construction d'un grand barrage hydro-électrique, voulu par le président Recep Tayyip Erdogan, menace ces grottes. Le barrage, qui sera le deuxième plus grand du pays, va créer un grand lac artificiel et engloutir le site historique. Le chantier baptisé "Ilisu", démarré en 2006, doit s'achever fin 2019. Les 3 000 habitants vont être relogés dans une ville nouvelle, doté d'un hôpital moderne. Le gouvernement promet la relance de l'économie locale et s'engage à préserver quelques vestiges dans un "parc culturel". Beaucoup d'habitants cultivent toutefois la nostalgie de ce patrimoine bientôt disparu.