Accéder au contenu principal

Procès Gbagbo devant la CPI : Abidjan retient son souffle

Mardi 15 janvier, la Chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) va rendre sa décision sur les demandes de libération provisoire et d'acquittement de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, ainsi que de son ministre et ancien chef des Jeunes Patriotes Charles Blé Goudé, qui sont tous deux poursuivis pour crimes contre l'humanité. En Côte d’Ivoire, la population est divisée sur la question et reste dans l’attente. Alors qu’un sentiment d’injustice prédomine chez les inconditionnels de l’ex-président, qui suivront l’audience de mardi avec espoir, une telle perspective est loin de plaire à tout le monde. Notamment du côté de certains Ivoiriens qui se présentent comme des victimes de Laurent Gbagbo. Et à moins de deux ans de la présidentielle, l’échiquier politique serait grandement bouleversé dans le cas d’un éventuel acquittement.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.