Accéder au contenu principal
IRAK

Parfum d'Irak, épisode 3 : l'amour sous surveillance

Fils d'un exilé politique irakien réfugié à Paris, Feurat Alani pose sur l’Irak ses premiers regards d’enfant en 1989, le temps des vacances. Le conflit Iran-Irak est clos, la guerre du Golfe n’a pas encore éclaté. Feurat – son prénom dérive de l’Euphrate, ce fleuve qui borde la ville de Fallouja – s’attache à un pays, à une famille, à des paysages. Il compile ses souvenirs en une succession de courts textes, d’abord publiés sur Twitter, puis adaptés en roman graphique et en séquences animées co-produites par Arte et Nova, et diffusées à présent sur France 24, tous les mardis, dans "Express Orient", le magazine hebdomadaire de l’actualité au Moyen-Orient. Feurat Alani donne à voir un Irak intime et politique, où la vie quotidienne des membres de sa famille s’entremêle à l’effroyable enchaînement des évènements, de la dictature de Saddam Hussein jusqu'à l’enlisement dans une guerre civile.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.