Afrique subsaharienne : il y a eu une "explosion de violence" contre les chrétiens en 2018

Assassinats, églises attaquées, pression quotidienne : les persécutions des chrétiens ont augmenté en 2018 dans le monde pour la sixième année consécutive, affirme l'ONG Portes ouvertes en publiant son "index" annuel, mercredi 16 janvier. Cette organisation protestante regarde la situation dans 50 pays où les chrétiens subissent à la fois des violences, allant parfois jusqu'au meurtre, mais aussi une oppression ou une discrimination quotidienne, plus discrète. Au total, 245 millions de chrétiens – catholiques, orthodoxes, protestants, baptistes, évangéliques, pentecôtistes, chrétiens expatriés, convertis – sont persécutés, soit "un chrétien sur 9", contre 1 sur 12 l'année dernière, selon l'organisation. Le nombre de chrétiens tués est passé de 3 066 à 4 305 entre novembre 2017 et octobre 2018, soit une hausse de 40 %.