Accéder au contenu principal

Retrait américain en Syrie : les combattants YPG redoutent un "nettoyage éthnique"

Les combattants des YPG sont inquiets. Cette principale milice kurde de Syrie, qui lutte contre les poches de résistance des forces de l’organisation État islamique, craint que le départ des Américains de la région ne laisse les mains libres à la Turquie voisine. "Il faut faire attention, la zone ne doit pas devenir un no man’s land, estime Nur Mahmoud, porte-parole des YPG interrogé par France 24. Cela serait très dangereux et servirait les intérêts nationalistes de la Turquie qui mènerait à terme un nettoyage ethnique". Erdogan menace depuis la mi-décembre de lancer une nouvelle offensive contre l’organisation classée groupe "terroriste" par Ankara. Il est nécessaire qu’il y ait une "tierce partie" pour arbitrer la situation. "Ce rôle pourrait être joué par la coalition internationale ou l’ONU", poursuit le responsable kurde.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.