Retour des campements : plus de 2 000 migrants vivent dans un dénuement total sur les trottoirs parisiens

Selon les associations, plus de 2 000 migrants vivent sous des tentes dans les rues du nord de Paris. La préfecture explique cette situation par une "saturation des centres d’hébergement" et annonce l'ouverture prochaine en Île-de-France de 1 200 nouvelles places de mises à l'abri. La situation inquiète les ONG au moment où la neige s’abat sur Paris et le nord de la France.