Exclusif : l'exode des populations civiles face au groupe État islamique en Syrie

Il revendiquait voilà peu l'institution d'un califat. Le groupe État islamique est en perte de vitesse dans le dernier village encore sous son contrôle en Syrie, défait par les milices kurdes, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Dans l'est de la Syrie, des milliers de personnes fuient les derniers mètres carrés de territoire encore sous contrôle du groupe État islamique pour trouver refuge chez les Forces démocratiques syriennes. Les intenses combats et les conditions humanitaires forcent des familles entières à tout risquer pour survivre. Pour ces déplacés, cet arrêt n'est qu'une première escale. Ils seront ensuite transférés vers des camps spéciaux et soumis à de nombreux interrogatoires, le temps d'établir s'ils ont appartenu ou non au groupe jihadiste. Nos reporters James André, Mayssa Awad et Roméo Langlois témoignent de cet exode de masse des derniers habitants du califat.