IRAK

Parfum d'Irak, épisode 7 : La fin de l'exil

Fils d'un exilé politique irakien réfugié à Paris, Feurat Alani pose sur l’Irak ses premiers regards d’enfant en 1989, le temps des vacances. Le conflit Iran-Irak est clos, la guerre du Golfe n’a pas encore éclaté. Feurat – son prénom dérive de l’Euphrate, ce fleuve qui borde la ville de Fallouja – s’attache à un pays, à une famille, à des paysages. Il compile ses souvenirs en une succession de courts textes, d’abord publiés sur Twitter, puis adaptés en roman graphique et en séquences animées co-produites par Arte et Nova, et diffusées à présent sur France 24, tous les mardis, dans "Express Orient", le magazine hebdomadaire de l’actualité au Moyen-Orient. Feurat Alani donne à voir un Irak intime et politique, où la vie quotidienne des membres de sa famille s’entremêle à l’effroyable enchaînement des évènements, de la dictature de Saddam Hussein jusqu'à l’enlisement dans une guerre civile.