Accéder au contenu principal

Le port de Calais se prépare au Brexit

Le port de Calais se prépare minutieusement à la perspective du Brexit. Ce point de passage et d'approvisionnements cruciaux entre le Royaume-Uni et l'Europe voit circuler plus de deux millions de camions chaque année. La sortie prochaine du Royaume-Uni de l'Europe, toujours prévue pour le 29 mars prochain, a poussé le port à se préparer. Six millions d'euros d'aménagements ont été lancées avant de créer des contrôles douaniers sur les marchandises en provenance d'outre-Manche. Selon Jean-Marc Puissesseau, PDG du port de Calais, les infrastructures seront prêtes pour la date fatidique. Pour les compagnies de transport, qui dépendent du port pour leur chiffre d'affaires, l'idée d'un Brexit sans accord est un véritable cauchemar. À chaque minute d'immobilisation des camions dans le cadre de contrôles, ce sont des euros (ou des livres) qui s'envolent. Un reportage de France 24 réalisé par Catherine Norris Trent et Georges Yazbeck.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.