Accéder au contenu principal

Génocide rwandais : la France a-t-elle laissé fuir les responsables ?

La France a-t-elle laissé fuir les responsables du génocide des Tutsis au Rwanda ? Vingt-cinq ans après les événements, de nouveaux documents révèlent que le gouvernement intérimaire réfugié dans la zone humanitaire sûre, alors contrôlée par l'armée française, a pu fuir vers le Zaïre voisin. Ces documents révèlent aussi des tensions entre l'Élysée et le ministère des Affaires étrangères sur l'attitude à adopter. Malgré la promesse du gouvernement français d'arrêter les responsables du génocide, "on organise leur départ, leur évacuation. Ils ne seront pas arrêtés", explique le journaliste Patrick de Saint-Exupery, spécialiste de la question rwandaise. Pour Jacques Lanxade, chef d'état-major des armées à cette époque, la France n'avait "aucun pouvoir [...]. S'occuper des responsables du génocide, ce n'était pas notre problème, c'est-à-dire que nous n'avions pas le droit de le faire", justifie-t-il. Un reportage exclusif de Babel Doc pour France 24.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.