Accéder au contenu principal

Au Sénégal, la jeunesse face à la montée d'un islam plus radical (2/5)

À quelques jours de l’élection présidentielle au Sénégal, voici le deuxième épisode de notre série de reportages tournés par nos correspondants, Sarah Sakho et William de Lesseux, pour mieux comprendre ce pays d’Afrique de l’Ouest. Le pays est jusqu'à maintenant épargné par les attaques jihadistes qui frappent la région, mais certains phénomènes alertent sur la montée d'un islam plus radical.

Le Sénégal fait figure de bon élève dans la lutte contre le jihadisme. Le gouvernement a renforcé la sécurité depuis plusieurs années, avec succès. Mais pour certains, cette politique atteint ses limites. Le retentissant procès d'une trentaine de présumés terroristes en juillet dernier a montré que le pays n'était pas à l'abri de courants jihadistes, notamment parmi la jeunesse.

Un phénomène inquiète certains militants des droits de l'homme : le développement de comportements typiques d'un islam plus conservateur que celui pratiqué habituellement dans le pays.

Mais il n'existe pas de politique de prévention contre la radicalisation de la jeunesse. Selon un chercheur, l'islam confrérique, modéré, est aujourd'hui contesté par des courants inspirés du salafisme. Ce qui pose particulièrement problème dans l'enseignement privé en arabe.

Malgré tout, selon une étude de 2016, les jeunes Sénégalais restent méfiants face à l'extrémisme.

 

>> Épisode 1 : quel bilan économique pour le président sénégalais Macky Sall ?

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.