Accéder au contenu principal

Pédophilie dans l'Église : "J'étais fragile, j'avais peur de lui"

Un sommet inédit sur la pédophilie s'ouvre au Vatican, jeudi 21 février. Le pape François a convoqué les présidents des conférences épiscopales du monde entier pour engager une prise de conscience mondiale de la gravité du problème. Une victime présumée évoque pour France 24 les ravages humains et psychologiques de ce fléau qui secoue l'Église catholique.

Arturo Borrelli a dénoncé le père Mura en 2010. Depuis qu’il a porté plainte, dix autres victimes présumées ont dénoncé le même prêtre, qui a ensuite été muté dans une autre paroisse de la région de Naples, dans le sud de l’Italie.

"Un jour, il m'a invité à venir chez lui. J'ai accepté. Une fois chez lui, à un moment il m'a demandé de m'approcher. Et il m'a donné un baiser. Un baiser violent. Je me rappelle encore de sa mauvaise haleine et cette violence avec sa langue. J'étais sous le choc", témoigne-t-il.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.