Accéder au contenu principal

Attentat meurtrier des Shebab à Mogadiscio

Dix-neuf personnes ont été tuées dans une attaque d'envergure des islamistes radicaux Shebab à Mogadiscio, débutée par l'explosion d'une voiture piégée près d'un grand hôtel et suivie d'un siège de près de 22 heures des forces de sécurité contre un commando retranché dans un bâtiment adjacent.

Dix-neuf personnes ont été tuées dans une attaque d'envergure des islamistes radicaux shebab à Mogadiscio, débutée par l'explosion d'une voiture piégée près d'un grand hôtel et suivie d'un siège de près de 22 heures des forces de sécurité contre un commando retranché dans un bâtiment adjacent.

Adoptant un modus operandi désormais éprouvé, les Shebab, qui ont revendiqué l'attaque, ont fait exploser jeudi vers 21 heures un véhicule piégé conduit par un kamikaze à proximité de l'hôtel, puis ont déployé un commando armé.

Le commando s'est réfugié dans un restaurant situé à côté de l'hôtel où ils ont tenu tête pendant de longues heures aux forces de sécurité qui tentaient de les neutraliser.

Peu avant 19 heures, Ismaïl Muktar, responsable du district Hamar Jajab qui englobe le secteur de l'hôtel, a annoncé à la presse que le siège était terminé. 

L'explosion a fortement endommagé le grand hôtel Maka Al-Mukarama, la cible revendiquée des shebab qui voulaient y tuer des officiels somaliens.

Le responsable n'a pas mentionné de bilan. Selon Abdikadir Abdirahman, le directeur du service d'ambulances privées de Mogadiscio, Aamin, au moins 19 personnes ont péri dans l'attaque.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.