Que faire des enfants de jihadistes français ? Ils seraient actuellement plusieurs centaines détenus dans des camps avec leur famille en Irak et en Syrie. Pour les oncles, tantes ou grands parents qui se trouvent en France il est grand temps de les rapatrier. Ils ont déposé une plainte jeudi devant le Comité des droits de l'enfant des Nations unies afin de contraindre la France à les rapatrier. Mais pour le moment le gouvernement rechigne à agir. Interview de l'avocat de familles d'enfants partis en Syrie, Marc Bailly. "La France a une obligation vis-à-vis de ses engagements internationaux et vis-à-vis d'elle-même. Le code civil et le code pénal ordonnent la protection de l'enfant".

Enfants de jihadistes français : l'avocat Marc Bailly réclame leur retour en France

Que faire des enfants de jihadistes français ? Ils seraient actuellement plusieurs centaines détenus dans des camps avec leur famille en Irak et en Syrie. Pour les oncles, tantes ou grands parents qui se trouvent en France il est grand temps de les rapatrier. Ils ont déposé une plainte jeudi devant le Comité des droits de l'enfant des Nations unies afin de contraindre la France à les rapatrier. Mais pour le moment le gouvernement rechigne à agir. Interview de l'avocat de familles d'enfants partis en Syrie, Marc Bailly. "La France a une obligation vis-à-vis de ses engagements internationaux et vis-à-vis d'elle-même. Le code civil et le code pénal ordonnent la protection de l'enfant".