Accéder au contenu principal

Au Venezuela, la capitale Caracas vit au rythme des coupures d'eau

Le Venezuela est toujours englué dans la crise. La population, elle, doit faire face à des difficultés grandissantes : manque de nourriture et coupure d'électricité rythment la vie des Vénézuéliens. Même l'eau potable est devenue rare. Les habitants de Caracas racontent leur quotidien à nos envoyés spéciaux Karim Yahiaoui, Catherine Norris Trent et Abdallah Malkawi.

Comme d’autres produits de première nécessité, l’eau potable est devenue hors de prix pour une partie de la population. "Parfois, nous faisons la queue pendant des heures : quatre ou cinq", témoigne un habitant de Caracas venu refaire ses réserves sur les hauteurs de la capitale où s’écoule naturellement une eau de source. Ils sont des dizaines à faire la queue pendant des heures.

Les pénuries d’eau sont un problème qui existe depuis plusieurs années au pays de la révolution bolivarienne. Mais le phénomène prend des proportions plus importantes ces derniers temps.

Le réseaux de distribution est décrit comme calamiteux. Beaucoup dénoncent l’absence de volonté du gouvernement de réparer les installations.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.