Accéder au contenu principal

Sur les plages aux abords de Caracas, des Vénézuéliens divisés

Sur les plages aux abords de Caracas, fréquentées par les habitants des bidonvilles de la capitale, nos envoyés spéciaux ont recueilli la parole de Vénézuéliens dont le cœur balance entre le président Nicolas Maduro et son rival Juan Guaido.

C'est période de fête et de carnaval au Venezuela. Les plages sont bondées aux abords de la capitale Caracas, où se sont rendus nos envoyés spéciaux Karim Yahiaoui, Catherine Norris Trent et Abdallah Malkawi.

C'est ici que les habitants des bidonvilles ont l'habitude de venir passer du bon temps. Mais derrière cette apparente décontraction, la crise politique couve toujours. Même sur la plage, le pays semble plus divisé que jamais entre, d'un côté, les partisans du président Nicolas Maduro, et de l'autre ceux de Juan Guaido, qui s’est autoproclamé président par interim le 23 janvier.

"Je soutiens Juan Guaido et je pense que ce qu’il fait est excellent", affirme ainsi une mère de famille venue avec ses jeunes enfants, tandis qu’un employé municipal voit en lui un "imposteur".

Enfin, si le pays est polarisé, certains renvoient dos à dos le président vénézuélien et le président autoproclamé.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.