Accéder au contenu principal

Malaisie : devenir sirène, ça s'apprend dans une école

Chaque année, en Malaisie, de jeunes étudiantes apprennent à nager comme des sirènes. Cette école a été créée pour répondre à la demande d’agences de pub. Mais aussi pour accomplir le rêve de certaines nageuses.

Trente ans après sa sortie, le dessin animé "La Petite Sirène" continue de faire des émules. Chaque année en Malaisie, de jeunes étudiantes apprennent à nager comme la créature mythologique remise au goût du jour par Disney.

L'académie, située dans la ville côtière de Klang, au sud-ouest de la capitale Kuala Lumpur, est l'un des établissement créés récemment dans le monde pour aider celles, de plus en plus nombreuses, qui veulent imiter les sirènes.

"J'ai remarqué qu'il y avait une demande, la plupart des fans de sirènes veulent devenir des sirènes, mais elles ne savent pas bien nager. Donc pourquoi ne pas leur apporter un entraînement spécifique ?", explique Lee Boon Leong, professeur de natation.

À l’origine créée pour répondre à la demande d’une entreprise cherchant des "sirènes" pour un spot publicitaire, cette école compte aujourd’hui cinq professeurs. Et elle a déjà enseigné à 500 femmes l'art de nager comme une sirène.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.