Accéder au contenu principal

Tchad: un suivi psychiatrique pour les victimes de Boko Haram

Nous vous emmenons à présent dans la région du Lac Tchad. Plus précisément dans le camp de réfugiés de Dar es Salaam. L'un des plus importants de la région avec environ 15.000 personnes venues principalement du Nigéria et du Niger. Le camp est sous la responsabilité du HCR, mais c'est l'ONG américaine IRC International rescue committee qui s'occupe d'accès aux soins. Et notamment du service de santé mentale.Un dispositif essentiel pour les victimes de Boko haram souffrant de différents traumatismes

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.