Boeing a chuté de plus de 12% lundi 11 mars à Wall Street, au lendemain du crash en Ethiopie d'un de ses appareils phare, le 737 MAX 8, qui a conduit plusieurs pays, dont la Chine, à clouer au sol ces appareils.

Après le crash en Ethiopie, la sécurité du Boeing 737 MAX en question

Boeing a chuté de plus de 12% lundi 11 mars à Wall Street, au lendemain du crash en Ethiopie d'un de ses appareils phare, le 737 MAX 8, qui a conduit plusieurs pays, dont la Chine, à clouer au sol ces appareils.