Carrefour de la diversité, ville portuaire, la cité phocéenne n’a pas échappé depuis 2015 au flux migratoire venus d’Afrique. Les autorités se disent débordées et peinent à offrir un accueil digne à cette population souvent livrée à elle-même, vivotant dans des squats et sans connaissance de ses droits. La situation est si “chaotique” que de plus en plus de mineurs isolés disparaissent dans les filets de réseaux mafieux...

Migrants mineurs: face aux mafias et au mal-logement

Carrefour de la diversité, ville portuaire, la cité phocéenne n’a pas échappé depuis 2015 au flux migratoire venus d’Afrique. Les autorités se disent débordées et peinent à offrir un accueil digne à cette population souvent livrée à elle-même, vivotant dans des squats et sans connaissance de ses droits. La situation est si “chaotique” que de plus en plus de mineurs isolés disparaissent dans les filets de réseaux mafieux...