Accéder au contenu principal

Naufrage du "Grande America" : la France redoute une marée noire

Le naufrage, mardi 12 mars, du porte-conteneurs italien "Grande America" au large de La Rochelle laisse craindre une nouvelle marée noire en France. Le navire transportait 2 200 tonnes de fioul lourd dans ses soutes, ainsi que des tonnes d'acide chlorhydrique et d'acide sulfurique – des matières considérées comme dangereuses.

L’incendie puis le naufrage, mardi 12 mars, du porte-conteneurs italien "Grande America" au large de La Rochelle laisse craindre une nouvelle marée noire en France.

Le bateau transportait 2 200 tonnes de fioul lourd dans ses soutes. Une nappe d'hydrocarbures de plus de 10 km de long et d'un km de large se dirige vers le littoral français, selon la préfecture maritime. Les autorités estiment que les côtes entre la Charente-Maritime et la Gironde risquent d'être touchées dès dimanche ou lundi.

Un navire français de lutte antipollution a été déployé sur la zone. Mais comme le "Grande America" a sombré par 4 600 m de fond, les opérations de pompage risquent d’être compliquées.

2 000 véhicules tombés à l’eau

Parti de Hambourg, le navire italien faisait route vers Casablanca avec, à son bord, 365 conteneurs, dont 45 répertoriés comme contenant des matières dangereuses, comme, par exemple, des tonnes d'acide chlorhydrique et d'acide sulfurique. Le "Grande America" transportait également 2 000 véhicules, qui sont tombés à l’eau.

Le procureur de la République a ouvert une enquête, et l'armateur a été mis en demeure de "prendre toutes les mesures nécessaires pour concourir à la lutte contre les pollutions", a indiqué le ministre français de la Transition écologique, François de Rugy, dans son communiqué.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.