Des centaines de milliers de personnes sont rassemblées dans le centre d'Alger, pour demander pacifiquement le départ du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans, en ce vendredi test pour la 4e semaine de mobilisation en Algérie.

En Algérie, "il faut qu'il y ait du monde et que ça reste pacifique"

Des centaines de milliers de personnes sont rassemblées dans le centre d'Alger, pour demander pacifiquement le départ du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans, en ce vendredi test pour la 4e semaine de mobilisation en Algérie.