Accéder au contenu principal

À Paris, la diaspora algérienne manifeste pour réclamer la fin du "système" Bouteflika

Des centaines de membres de la communauté algérienne ont manifesté, en famille, dimanche à Paris, en solidarité avec les protestations en Algérie.

L’hymne algérien a résonné dimanche 17 mars, place de la République à Paris, où des centaines de personnes issues de la diaspora algérienne se sont rassemblées dans une ambiance "bon enfant", au son d’instruments traditionnels, pour demander la fin du "système" Bouteflika, décrit l’envoyée spéciale de France 24, Nabia Makhloufi.

Une ambiance qui n’empêche pas la détermination des manifestants. Ils se disent préoccupés par l’avenir de leur pays d’origine et décidés à rester mobiliser jusqu’au changement du système en place depuis deux décennies, en dépit de l'annonce d'un gouvernement de transition par le Premier ministre algérien Noureddine Bedoui.

En renonçant lundi à sa candidature à un 5e mandat, Abdelaziz Bouteflika a reporté l'élection présidentielle jusqu'à l'issue d'une prochaine "conférence nationale" censée réformer le pays, prolongeant de fait son actuel mandat au-delà de son expiration le 28 avril.

La plupart des manifestants venus en famille ce dimanche à Paris, toutes générations confondues, sont algériens ou binationaux. "Beaucoup de parents disent qu’ils souhaitent ce changement pour leurs enfants, pour qu’ils puissent se réinstaller en Algérie plus tard s'ils le souhaitent" d’après les témoignages recueillis par France 24.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.