En Algérie, le FLN dit soutenir la contestation, et prône le dialogue

Le Front de libération nationale (FLN), parti du président algérien Abdelaziz Bouteflika, a affirmé mercredi soutenir le mouvement actuel de contestation et le "changement" qu'il réclame, tout en prônant le "dialogue" initié par le chef de l'Etat pour sortir l'Algérie de la crise.