L'opposition comorienne est restée inflexible mercredi au lendemain de l'annonce de la réélection du président Azali Assoumani, qu'elle juge entachée de fraudes massives, laissant augurer d'une nouvelle crise politique dans l'archipel.

Présidentielle au Comores : l'opposition dénonce un coup d'État du camp présidentiel

L'opposition comorienne est restée inflexible mercredi au lendemain de l'annonce de la réélection du président Azali Assoumani, qu'elle juge entachée de fraudes massives, laissant augurer d'une nouvelle crise politique dans l'archipel.