La Première ministre britannique Theresa May a échoué à rallier les fervents détracteurs de son plan de Brexit en proposant mercredi de renoncer à sa fonction si l'accord de retrait négocié avec l'Union était finalement adopté par le Parlement, lequel n'est pas parvenu à convenir d'options alternatives.

Brexit : aucune assurance d'un compromis malgré la promesse de démission de May

La Première ministre britannique Theresa May a échoué à rallier les fervents détracteurs de son plan de Brexit en proposant mercredi de renoncer à sa fonction si l'accord de retrait négocié avec l'Union était finalement adopté par le Parlement, lequel n'est pas parvenu à convenir d'options alternatives.